HUNTERS. DEMONS. ONE QUEST.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cas de conscience [Pv Emma]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Scott Preston

avatar

Nombre de messages : 10
<b>Age</b> : 27 ans
<b>Profession</b> : Aucune
<b>Adresse</b> : L804, Thalia Residences, Los Angeles Downtown
Date d'inscription : 17/02/2008

* MY HIDDEN WORLD
Possession/Pouvoir: Aucun
Groupe: Chasseur
Relations:

MessageSujet: Cas de conscience [Pv Emma]   Ven 22 Fév - 19:08

Scott était… légèrement éméché. Oh, pas beaucoup, juste assez pour se sentir d’humeur massacrante, et malheur à celui qui se pointerait devant lui sans prendre de précaution. C’est vrai, il avait l’alcool plutôt mauvais, heureusement pour son entourage qu’il ne buvait pas souvent. Mais ces temps-ci, il avait parfois besoin d’un verre ou deux… bon, d’accord, de quatre ou cinq pour se sentir mieux. Il n’était pas en train de virer alcoolique, non, seulement le besoin d’un petit remontant se faisait dernièrement ressentir beaucoup plus souvent. Tout ça à cause d’elle…

Elle. En plus, il ne savait même pas son prénom, c’était ridicule. Elle, c’est tout ce qu’il pouvait dire, elle, avec ses cheveux bruns un peu ébouriffé, sa jolie silhouette, et ses yeux… ses maudits yeux si étranges qu’il finissait par avoir envie de se souler pour ne plus y penser ! Elle, la cause de son malaise, sa première chasse totalement loupée sans espoir de revenir en arrière. Elle, cette fille maudite qu’il n’avait pas eu le courage de liquider, tout ça parce qu’elle lui avait sortie le Grand Jeu, larmes, incompréhension, colère, supplications, bref, toute la panoplie de la plus douée des actrices. Elle, elle, elle…

Il ne pouvait penser à Elle sans éprouver du ressentiment envers lui-même. Assez paradoxal, car c’était de sa faute à Elle, après tout, c’est à Elle qu’il aurait du en vouloir pour s’être comporté comme il l’avait fait ! Enfin, c’est ce qu’il lui semblait du moins, parce qu’il n’avait plus les idées très claires. Il avait bu combien de verres ? Quatre ? Cinq ? Scott s’efforça de compter les cadavres sur le comptoir, et arriva au chiffre de sept. Bah, sept, il devait sûrement s’être planté, il s’en rappellerait d’avoir absorbé autant d’alcool. Le regard vague, il s’efforça de recompter, mais s’aperçut bien vite que sa tête tournait un peu. Ou que la pièce tournait, ça, il n’arrivait pas à le dire.
C’était peut-être la pièce, après tout, parce qu’il ne se sentait pas malade. Seulement un peu énervé, encore une fois, à cause d’Elle. Scott résista à sortir son couteau, dont il sentait l’acier chaud contre sa peau, mais il se doutait que cela serait assez malvenu. Pourtant, quand il pensait à cette fille… il avait envie de faire un carnage. Par contre, c’était étrange, car quand il pensait à Elle.. ce « elle » portait toujours une majuscule, un peu comme si ce pronom était devenu son incarnation. Elle, Elle qui revenait dans ses cauchemar, qui était la source de tous ses maux. Il devrait la tuer, hein, comme ça, il serait délivré ! Mais le problème, c’est qu’il n’y arrivait pas. Il ne pouvait se résoudre à la liquider, et pourtant, Elle était un monstre. Enfin, il s’efforçait de penser à Elle comme ça, et pas comme une de ces filles si gentilles et si mignonnes qui…

Faudrait songer à payer mon gars.

Scott releva la tête, fixant le barman comme un abruti fini, le temps que ses paroles arrive jusqu’à son cerveau embrumé par l’alcool. Bon, il avait peut-être bien pris sept bières, après tout. Oh, et une bouteille de vin, juste avant ça, au dîner. Le chasseur fixa son regard sur un gars, debout devant lui, semblant attendre quelque chose… ah oui, le barman ! Scott sortit son portefeuille en maugréant quelques paroles incompréhensibles, mais portant sur l’honnêteté des braves citoyens et le manque de reconnaissance de certains qui devraient sans doute être plus aimable avec des gens qui… Bah, il ne savait pas quoi, mais en tout cas, il savait qu’il avait raison. Le jeune homme paya et se leva, chancelant quelques secondes avant de se retenir fermement au bar. Olala… Il avait sans doute légèrement abusé. Peut-être même plus que légèrement, enfin bon, il n’arrivait pas à se décider.
Scott reprit sa marche d’un pas ferme, bien que légèrement titubant. Il n’avait pas assez bu pour être K.O., et il avait encore les idées à peu près claires, tant qu’on ne lui demandait pas des choses trop difficiles comme de compter ou d’autres choses affreuses du même genre. L’air frais le dégrisa d’ailleurs légèrement, mais sans pour autant calmer sa mauvaise humeur. Si seulement il pouvait tomber sur un truc, dehors, n’importe quoi ! Mais il n’y avait que des passants qui le regardaient en ricanant, pas très gentil d’ailleurs. Ils ricaneraient moins s’ils savaient qui il était ! Le chasseur pensa d’ailleurs leur dire, l’espace d’un instant, mais il n’était pas encore assez bourré pour ça.

Le jeune chasseur tourna à l’angle, et aperçut du coin de l’œil la pancarte de Highland Park. Exactement ce qu’il lui fallait pour se calmer les nerfs, s’assoir sur un banc et écouter le bruit des voitures. Depuis tout petit, le bruit d’un moteur qui tourne avait le don de l’apaiser, et pourtant, il n’avait pas du tout l’âme d’un mécano. Un souvenir de son enfance, sans doute. Toujours est-il que le jeune homme poussa la grille du parc…fermée. Comment ça, fermée ? Et comment faisait les gens pour aller au parc en pleine nuit, hein ? Grommelant à nouveau, Scott observa les alentours, et profita de l’absence momentanée de tout passant pour escalader la grille. L’idée que le parc était fermé, ou qu’il existait une autre entrée, ouverte celle-là, ne lui effleura même pas l’esprit. Mais en tout cas, il n’y avait pas beaucoup de lumière, ce qui d’ailleurs convenait au jeune homme. Après avoir cheminé quelques temps, il se laissa tomber sur un banc, la tête entre les mains. Son esprit, encore embrouillé par l’alcool, était au repos, ce qui lui évitait de penser à Elle. Un soudain craquement de branches n’attira même pas son attention, lui qui se targuait d’avoir un sixième sens pour le danger. Mais peut-être que l’auteur de ce bruit n’était pas dangereux, allez savoir…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Cas de conscience [Pv Emma]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SUPERNATURAL DEVIL'S GATE :: LOS ANGELES - THE CITY :: * HOLLYWOOD :: * HIGHLAND PARK-
Sauter vers: