HUNTERS. DEMONS. ONE QUEST.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Recherche et discutions sérieuses [Nathan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lenore

avatar

Nombre de messages : 175
<b>Age</b> : 25 ans [84]
<b>Profession</b> : //
Date d'inscription : 25/01/2008

* MY HIDDEN WORLD
Possession/Pouvoir: /
Groupe: Leader d'un groupe de vampire
Relations:

MessageSujet: Recherche et discutions sérieuses [Nathan]   Jeu 21 Fév - 19:46

Lenore pensait aux derniers événements qu’il y avait eus avec les deux frères Winchester, pour être honnête avec elle-même, cela ne lui avait rappelé que de mauvais souvenirs. Du moins en grande partie, car quand elle avait vu les comportements des deux frères l’un envers l’autre, elle n’avait pu que sourire et se remémorait qu’elle aussi à une époque elle avait été jeune. C’est vrai qu’en apparence elle était jeune mais, elle avait fait sa vie si on puis dire…De longues années, on aurait dit que cela faisait une éternité qu’elle était sur la terre alors que, au final cela ne faisait que 84 années. La jeune femme d’apparence regardait le ciel où on pouvait apercevoir de nombreuses étoiles brillaient de mille feux, c’était un spectacle agréable mais, aujourd’hui elle avait décidé de se rendre dans un lieu particulier. D’un pas lent et tranquille dans cette nuit du mois de janvier, une légère brise vint chatouiller son visage de couleur pâle. Ses cheveux virevoltaient, il n’y avait personne en cette nuit chose normale quand on connaissait l’heure qu’il était à ce moment précis. Les rues étaient désertes et baignaient dans la pénombre comme chaque recoins de cette ville qui semblait endormie. Mais cela ne devait être qu’une façade du moins, en grande partie… Les gens qui se trouvaient dans cette ville, pensaient pour la majorité qu’il n’y avait qu’un monde. Pourtant, la vérité était toute autre, il y avait un autre monde qui était devant leurs yeux mais, pourtant il était invisible. La limite entre le monde où les humains vivaient et l’autre monde était infime et pourtant, elle était éloignée en même temps. Cet autre monde était bien entendu celui du surnaturel, la plupart naquirent pour un seul monde sans jamais aller dans l’autre. D’autres arrivèrent à le trouver quand ces êtres de la nuit viennent chez eux et les entraînent dans cet univers infernal. Là où il n’y avait que la douleur et les regrets qui cohabitent ! La souffrance de perdre des êtres chers, la douleur qu’on ressent en cet instant est affreusement douloureuse. D’autres sentiments qui viennent s’ajouter par la suite comme les regrets de ne pas avoir pu aider et sauver les personnes, personnes qui en ont besoin. La haine aussi était un facteur courant dans cet autre monde, c’était peut-être le premier sentiment qui vous hantait et qui ne vous lâchez plus. Certains arrivaient à s’en débarrasser alors que d’autres se laissaient détruire par celle-ci. Toutes les bonnes choses comme l’amour, le bonheur, la joie, les rêves tout ceci n’existaient pas, ce n’étaient que des choses éphémères. Pourtant, tout le monde recherchait cela certains le trouver mais, pour combien de temps ? Là était la grande question du moment, pour combien de temps le bonheur allait il durer ? Cinq ans grands maximum et encore cela restait bien rare. Tout en continuant de s’avancer telle une noble dans ces grandes rues pour se diriger en ce lieu, ce vampire qui n’était pas comme les autres, se dit qu’elle devrait faire bien plus d’efforts pour son groupe.

Oui Lenore était le chef d’un groupe de vampire, elle en était à ce poste pas par hasard, pendant 40 elle s’était formée petit à petit autour d’elle un groupe en recrutant des vampires. Au début cela n’avait pas été facile car, les hommes n’aimaient pas être dirigés par une femme. L’orgueil masculin était l’un des facteurs majeurs qui la forçaient à rester forte et même à le devenir. Depuis ce temps elle ne s’était jamais laissé de répit, surtout que tenir des vampires jeunes il fallait faire encore plus de choses. Du moins à les protéger des humains, car, comme le disait un membre de son groupe même si eux, ils ne faisaient que boire du sang humain cela n’empêchait pas les chasseurs de vouloir les tuer. Pourtant, elle ne perdait pas espoir qu’un jour les chasseurs changeraient aussi à leur tour, tout comme eux. L’exemple de cet espoir s’était renforcé grâce à la rencontre avec les deux frères Winchester, espoir qu’elle avait commencé à perdre même si elle ne le montrait pas. Contrairement à la plupart elle n’avait pas le droit de se relâcher, sans parler qu’en plus d’essayer de sauvegarder sa race. Enfin ceux qui appliquaient la même règle qu’elle, ce chef devait aussi tout faire pour aider Dean et Sam à retrouver la clé de Yevnah. Pour une raison qu’elle ignorait, elle sentait que ce serait certainement la dernière chose qu’elle ferait de son vivant mais, il était hors de question qu’elle avoue. Toujours en avançant dans ces rues désertes où le froid avait pris sa place, elle marchait sans s’arrêter vers ce lieu, lieu qui possédait certainement les renseignements dont elle avait besoin. A vrai dire elle aurait certainement trouvé une réponse dans son grimoire qu’elle avait enfermé dans un petit coffre. Mais, comme elle n’avait jamais raconté son passé alors qu’elle connaissait le passé des membres de son groupe elle ne l’avait pas ouvert.

Combien de minutes sont passées depuis qu’elle avait décidé de sortir ? Le temps n’avait plus aucun effet sur elle, contrairement aux humains sur qui il avait un effet. Nombreuses étaient les personnes qui disaient que le temps passait vite, pour elle, depuis quelques années cela ne représentait qu’une boucle dans laquelle elle continuait à exister. Finalement elle arriva devant l’endroit qu’elle désirait. Tout en s’approchant discrètement elle se mit à regarder à l’intérieur s’il n’y avait personne comme un gardien de nuit, chose qui était très probable quand on connaissait les choses de valeur pour l’histoire qu’il détenait. Bien entendu elle n’était pas là pour voler, seulement pour lire après avoir trouvé les livres qu’elle désirait. Cela n’allait certainement pas se révéler être une partie de plaisir pourtant, elle devait le faire. Car, si les démons s’emparaient de cette clé alors c’en était fini des humains… Mais, ce n’était pas seulement pour la clé qu’elle était venue mais, aussi pour trouver un livre qui aurait appartenu à sa famille. Ce livre elle le voulait, c’était un vieux livre où son père et sa grand-mère auraient écrit à l’intérieur. Lenore ne se rappelait bien entendu pas vraiment de l’écriture de son père, mais celle de sa grand-mère elle la connaissait et s’en rappelait. De ce livre elle n’avait vu que la couverture, puisque sa grand-mère l’avait toujours sur elle, alors comment se faisait il qu’il se trouve dans l’International Library ? Oui c’était bien devant ce gigantesque lieu qu’elle se trouvait. La réponse était très simple, sa grand-mère avant de décéder avait un ami qui était un libraire assez réputé. Lenore avait fait des recherches sur cet individu pour retrouver le livre en question, ses recherches l’avaient emmené dans cette bibliothèque reconnue pour être la plus grande au monde. Tout ce qu’elle voulait savoir c’est ce que contenait ce livre et rien d’autre. Tout en continuant d’inspecter les alentours, discrètement avec une épingle elle ouvrit la serrure. Une fois entrée et sentant des pas assez éloignés, elle marcha le plus silencieusement possible vers le centre de ce lieu réputé. Il faisait sombre mais, ce n’était pas un problème pour elle puisque, elle y voyait parfaitement bien. Tout en s’enfonçant dans cet immense édifice elle se dirigea vers les rayons où elle trouverait certainement ce qu’elle désirait. A vrai dire la recherche allait s’annonçait très longue, enfin elle avait toute la nuit. Lenore avait seulement dit à Wayne où elle était, à vrai dire elle était du genre à partir mystérieusement surtout quand ça la concernait personnellement. La femme âgée en vérité de 84 ans n’était pas le genre de personne qui aimait parler de son passé, car, si elle avait dit aux autres qu’à Wayne qu’elle était partie à la bibliothèque ils lui auraient certainement demandé la raison.

Cette pensée la fit sourire, connaissant Wayne qui était son premier membre, elle savait qu’elle pouvait lui dire où elle allait il ne lui posait jamais de question et n’était jamais allé à son encontre. Ce n’est pas que les autres la dérangerait ou autre c’est juste, qu’elle trouvait qu’elle était assez égoïste envers eux tous. Elle les avait embarqués dans cette histoire de Yevnah sans leur demander leur avis, et le pire dans tout ça c’est qu’elle les avait entraînés dans quelque chose de dangereux. Bien entendu elle avait perdu des hommes, elle en était triste comme pour les vampires tués par Dean mais, elle avait fait comme si cela ne la touchée point. A force d’agir dans ce sens-là elle allait les perdre et faillir à cette promesse qu’elle avait fait à cet homme égoïste ! Promesse qui remontait à loin quand on y réfléchissait. Enfin elle s’était promise que ceux qui l’avaient accompagné elle les protégerait et veillerait sur eux, c’est pour cette raison qu’elle ne leur avait pas parlé de l’affaire avec Nibi et autre. Ce n’était pas la peine qu’ils s’inquiètent pour elle, elle voulait les tenir à l’écart pour les protéger et pourtant elle les avait quand même emmené avec elle. La jeune femme d’apparence savait pertinemment qu’elle était contradictoire, enfin prenant plusieurs livres qu’elle emmena avec elle sur une table au fond elle entendit des bruits de pas qui s’approchèrent. C’étaient des pas silencieux, elle ferma les yeux quelques instants quand elle sentit une présence assez proche. Le bouquin fermé tenu entre ses deux longues mains elle attendit que la personne arrivée en ces lieux veuille bien prendre la parole.


[Je ferais mieux la prochaine fois ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan Jones
* | Human being always lies, so why should I ? |
avatar

Nombre de messages : 32
<b>Age</b> : 19 ans en apparence, 22 en réalité
<b>Profession</b> : /
Date d'inscription : 19/02/2008

* MY HIDDEN WORLD
Possession/Pouvoir: /
Groupe: Vampires ( groupe de Lenore )
Relations:

MessageSujet: Re: Recherche et discutions sérieuses [Nathan]   Ven 22 Fév - 2:45

Les livres...
Depuis qu'il en est capable, l'homme a toujours chercher à consigné les connaissance assimilé dans une vie, par volonté d'aider son prochain, mais aussi et surtout par peur, oui peur de ne laisser empreinte durable sur ce monde après sa mort. Les souvenirs laissé aux autres ? Ils s'abîment, se ternissent et finissent par être perdus, détruits. La plus paradoxale, c'est que les livres sont sujet aux mêmes faiblesses...

Si nathan aime les livres ? Non, beaucoup les aiment, très peu les respectent, il en fait partit.
Cela fait déjà un moment que Nathan sait lire, et dans les 22 années qui ont d'hors et déjà composé sa vie, bon nombres d'ouvrage sont passé entre ses mains, chacun s'étant vu être minucieusement lu, et mis à nu. Quand Nathan se plonge dans un livre, ce n'est jamais une action benigne. Plus que l'histoire, c'est ce que l'auteur à voulut faire passé qui l'intéresse, ressentir ces émotions qui ont traversé les âges, c'est ça pour lui la vrai force des livres, et c'est certainement ce qui la rendu aussi sensible et réceptif aux émotions aujourd'hui.
Nathan connaît peut de personnes qui lisent comme lui, ils se comptent sur les doigts de la main : celle qui l'avait extirpé de sa malédiction de Vampire, Lenore, en faisait très certainement partit.
Très certainement parce qu'avec Lenore, rien n'est jamais certain. C'est une personne rendu si complexe par le temps et ses tourments qu'aujourd'hui très peu peuvent se venter de bien la comprendre, et encore la majorité ne connaissant que ce qu'elle voulait bien laissé voir.
Mais Nathan était convaincu qu'elle aussi ressentait plus qu'elle ne lisait, c'est pourquoi il fut intrigué lorsque, rentrant de sa dernière mission dans les environs de Los Angeles, il apprit qu'elle était partit pour la Grande Bibliothèque de la ville, de nuit. C'est son ami Wayne qui le lui avait apprit involontairement, en faisant une gaffe lorsque Nathan lui avait demander où est ce qu'il pouvait trouvé Lenore afin de lui faire un compte rendu de ce qu'il avait apprit lors de sa mission. Le jeune vampire fut amusé en comprenant l'erreur de Wayne, mais ne fit pas mine de s'intéresser a cette information. Et c'était vrai, du moins au début. Effectivement, là allongé sur son lit, les yeux clos, des nombreuses choses passèrent dans l'esprit de nathan qui récupérait du voyage de retour. Il se sentait bien là, dans ce petit espace qui lui était réservé, sa chambre, son lieu à lui.
Ses réflexions dansaient comme des lucioles devant ses yeux clos lorsque soudain, une lucioles, enfin une pensée, s'illuminât plus que les autres.

* Pourquoi la bibliothèque ? Lenore possède déjà des livres tout aussi complet et varié que ceux de cette bibliothèque...*

Nathan ouvrit les yeux et se redressa sur son lit, se retrouvant maintenant assis, dans le noir. Une moue de réflexion mêlé a de l'incompréhension s'affichait clairement sur son visage.

* Curiosité ? Non, c'est plus que ça si elle se déplace et quand plus elle y entre de nuit, donc illégalement...*

Cette fois, Nathan était vraiment piqué a vif. Certes Lenore était dur a sondé, mais pas totalement insondable non plus. Quelques chose en cette bibliothèque l'intéressait au plus au point, soit sur cette fameuse clé qui les avaient tous amené ici, soit sur quelque de plus personnel.
Nathan souffla, regarda plusieurs dans le vide, plongé dans une intense réflexion, puis après 5 minutes de silence totale, il se leva.
Enfilant le manteau qu'il avait quitter il y a une heure à peine, le jeune homme sortit sans un bruit du Nid, conscient que sa présence à la bibliothèque serait peut être mal vu : mais par les temps qui court, personne n'était en sécurité à Los Angeles, même une vampire, même Lenore.
Il fallut à peine 15 minutes à Nathan pour rejoindre à pied la bibliothèque : il faut dire que son état de vampire offrait un avantage certain la nuit, et des raccourcis jusqu'alors ignoré c'était révélé efficace, bien que peu orthodoxe...
L'édifice était grand et imposant, à la hauteur de ce qu'il contenait, bien loin des bâtiments surdécorré et illuminés de cette ville qui n'avait décidément pas peur de la démesure. Pour y entrer, de nombreuses voie s'offraient a Nathan, qui comptait bien choisir la plus propice a son intrusion nocturne : la plus inutilisé et la plus discrète possible.
Après quelque repérage effectué perché sur les bâtiments environnants, Nathan avisa une porte de service assez simple et facile à ouvrir, loin des nombreuses caméra à l'entrer, et plongé dans une pénombre rassurante.
Le choix était fait. Nathan descendit en silence du petit immeuble où il s'était posté pour avoir une vision d'ensemble, utilisant avec aisance un escalier de secours qui n'avait jusqu'alors jamais soutenu quelqu'un sans grincé abondement, excepté aujourd'hui.
Le jeune vampire bien à l'abri dans la pénombre crocheta sans difficulté la serrure : avec une ouïe et une vue comme la sienne, il était aisé de savoir quand est-ce la tige de métal qu'il utilisait prenait la bonne forme dans le mécanisme.
Nathan entra sans un mot, un peu gêné tut de même de devoir forcer l'entré d'un bâtiment qui ne le méritait pas : ce n'est pas parce qu'il était vampire que nathan aimait transgresser la loi, mais c'était devenu un fait, il était, par nature, un Hors la loi.
Refermant la porte avec douceur, il se retourna pour voir où son escapade l'avait conduit : rez de chaussé, salle d'attente des Renseignements disait la pancarte non loin de là. Inutile de précisé que c'était le noir total, seulement illuminé ça et là par la douceur de la lune, mais pour nathan, tout était clair, mieux qu'en plein jours.
Nathan fit quelques pas qui résonnèrent dans l'immense pièce non loin de lui. Il pouvait bien être aussi souple et discret, le silence environnant faisait ressortir tout les sons bien plus forts.
Tant pis, ça n'allait pas l'arrêter. Il traversa les premières pièces sans y prêter attention, leur contenu étant aussi banal qu'ennuyant, les livres pour enfants et autre ordinateurs n'étant pas ce qui le préoccupaient pour l'heure. Le jeune homme gravit quelques escaliers, passant d'étage en étage, de thème en thème, de romans à poèmes. Tout en ce lieux l'attirait, comme si toute la bibliothèque était un monde sauvage à l'appel irrésistible. Nathan arrêta son ascension machinale pour se laisser tenter par les interminables rangé de livres rangés soigneusement dans de belles étagères ouvrager. Le vampire s'approcha des rangées de livres, frôlant les ouvrages de ses doigts tout en marchant le long des allées, sentant les couvertures rugueuses ou douce sous ses doigts si sensible. Parfois il plissait les yeux de bonheur, comme un chat prêt à ronronner.
Là, au bout de ses doigts, c'était la vie, des sentiments fort provenant d'époques lointaine qui n'aspiraient qu'a être partager, comme des cadeaux pour Nathan, des fardeaux pour beaucoup...
Arrivé au bout de la rangé, le jeune homme ferma les yeux, faisant abstraction de tout, laissant sa seul ouïe prendre le dessus. Très vite les sons de la grande bibliothèque n'eurent plus aucun secrets pour lui, a part peut être ceux des étages les plus hauts...
Une chose était certaine : Lenore n'était pas là.
Le visage de nathan afficha sa surprise, son anxiété face aux problèmes que Lenore avait peut être rencontré...
Wayne avait il mal comprit ? Ou bien Lenore n'avait elle jamais eut l'intention de venir ici ?
Machinalement, Nathan partit à la recherche d'un livre a se mettre sou la dent, réflexe typique chez lui lorsqu'il avait besoin de mettre ses idées au claires. Son choix s'arrêta sur une Nouvelle d'un écrivain français, et, s'installant dans un fauteuil moelleux près d'une fenêtre, notre jeune vampire partit pour un nouveau voyage.
Combien de temps avait il lui ici, seul dans la lueur de la Lune, le visage figé, parfois éclairé par un fin sourire. 5 min ? 30min ? 1h ?
Ca, Nathan n'aurait pas su le dire. En revanche, il sut exactement quand est-ce qu'une présence étrangère pénétra dans la bibliothèque.
Alors qu'il lisait, ses oreilles jusqu'alors endormirent semblèrent s'animer d'un léger soubresaut, et son regard se détacha du livre.
Un sourire léger, une bouffé de sérénité : elle était là.
Nathan se leva, gardant le livre en main, et suivit l'odeur si particulière que Lenore avait laissé dans son passage.
Il la retrouva quelques étages plus haut, installé devant une table et plusieurs livres apparemment ancien. Elle était assise, et regardait fixement l'endroit où Nathan apparut, sortant de la pénombre : bien évidement, elle savait qu'il était là.
Le jeune homme sourit doucement, heureux de la voir apparemment aussi en forme qu'elle pouvait l'être. Il brisa alors pour la premières fois depuis qu'il était partit du Nid le silence qui l'avait entouré.

" Hi..." lança t'il doucement, de sa voix rauque et pourtant si douce.
[oui c'est en anglais mais ça fait classe ^^ ]

Nathan appréciait beaucoup lenore, contrairement a ce que croyait bon nombres des ces amis vampires, qui le croyait surtout dévoué.
Oui il l'était, mais pas à contre coeur : il aimait aider Lenore dans sa tache, et tenait de le faire du mieux qu'il pouvait. Aider lenore oui, mais aussi la soutenir, qu'elle sache qu'elle n'était pas seul. Là encore, bien qu'il en ignorait encore beaucoup sur la vie de lenore, les deux dernières lui avait apprit combien elle était sage, mais blessé.
Elle ne le montrait pas, restait forte à chaque instant. Et c'est justement ça que Nathan avait retenu : pourquoi tant d'effort pour resté maître de soit, qu'elle troubles voulait elle tenter de faire oublier.
Le chemin était long pour trouver ce qui la perturbait, sans doute l'était il encore plus, celui qui amènerait a son épanouissement, peut être même n'existait il pas ? Mais ça, c'est pour plus tard, un autre temps, une autre époque.

" Je peux m'asseoir ? "

Devant le silence de la Vampire, Nathan prit une chaise et s'installa en face de Lenore déposant le livre qu'il n'avait pas terminé tout à l'heure.
Les deux éternels se regardèrent quelques instants dans les yeux, en silence, et ce fut Nathan qui prit la parole le premier, mettant fin a cet instant de symbiose, déplaisant pour les humains, révélateurs pour les vampires : chacun montrait clairement sont jeu, pas de surprise.

" Je...venais pour te faire mon rapport..."

Nathan jaugea du regard les quelques livres que lenore avait choisi, sans doute pour une raison qu'elle seule connaissait.

" Lenore... si tu désires être seul je comprendrai mais..."

Nathan prononça ces mots avec compassion et inquiétude.

"...est-ce que tout vas bien ? "

Le jeune vampire n'avait pas l'habitude de parler ainsi à Lenore, il tachait de rester courtois et de laisser une certaine distance qu'il considérait comme du respect. Mais ce soir, là, baigné par la Lune, la part d'humanité resté en Nathan semblait plus vivace que jamais, comme ravivé par les livres alentours...

[ Bah il était très bien ton post ! Very Happy ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lenore

avatar

Nombre de messages : 175
<b>Age</b> : 25 ans [84]
<b>Profession</b> : //
Date d'inscription : 25/01/2008

* MY HIDDEN WORLD
Possession/Pouvoir: /
Groupe: Leader d'un groupe de vampire
Relations:

MessageSujet: Re: Recherche et discutions sérieuses [Nathan]   Ven 22 Fév - 16:42

Quand elle avait pénétré les lieux elle avait sentit l’odeur de ce nouvel individu qu’elle connaissait depuis deux ans. Mais, elle n’était pas allée à son encontre pour chercher ce qu’elle désirait… Enfin il était là maintenant, elle allait faire avec, elle n’avait pas le choix. Quelque chose lui disait que Wayne n’avais pas gardé son escapade secrète. La jeune personne qui se trouvait proche d’elle était le plus jeune membre de son groupe mais, aussi celui qui lui était le plus dévoué. Il se nommait Nathan elle se rappelait parfaitement leur première rencontre, il était accompagné de sa sœur Sidney. Un frère et une sœur transformés en même temps en vampire… C’était quelque chose d’horrible mais, dans un sens elle était heureuse pour eux qu’ils aient étés transformés ensemble car, aucun d’eux ne pouvait ressentir la solitude. Lenore avait remarqué de suite le lien qui les unissait tous les deux au moins, ils s’aidaient mutuellement. Bien entendu elle pensait que cela aurait été mieux s’ils avaient pu continuer leur vie normalement maintenant, ils étaient sous ses ordres. Depuis qu’elle les avait prit sous son aile, le jeune homme était le seul à écouter ses directives sans broncher. On peut dire qu’elle l’appréciait énormément, c’était peut-être le membre qu’elle voulait protéger le plus. Mais surtout préserver sa personnalité qui était vraiment pure, il lui donnait cette impression. La jeune femme d’apparence avait pu se rendre compte qu’une certaine naïveté était restée ancrée en lui, c’était quelque chose de précieux et qu’elle admirait. Maintenant était de savoir pour quelle raison il se trouvait là, elle avait remarqué qu’il tenait lui aussi un livre pour être plus exacte une nouvelle. Combien d’années n’en avait elle pas lu ? En tant que noble elle se rappelait la grande bibliothèque qui logeait chez sa grand-mère, elle passait le plus clair de son temps dans cet endroit quand elle n’avait pas de missions d’exorcismes ou d’entraînements. On ne pouvait pas dire que le dernier membre de sa famille admettait les retards. Si tel était le cas alors elle était punie de lecture pendant une semaine, pour la plupart maintenant ce n’était pas une punition bien au contraire. C’était triste de constater combien peu de personnes aimaient lire et respecter les auteurs de ces ouvrages. Lenore détourna son visage et n’avait pas dit un mot depuis qu’il était là, elle inclina simplement la tête légèrement pour l’inviter à s’asseoir même si, il avait eu l’agréable audace de s’installer à la table où elle se trouvait avec de vieux ouvrages où de la poussière les recouvrait.

Ils se regardèrent pendant quelques temps dans le silence le plus total après les quelques paroles disons plutôt, les quelques mots. Elle était contente de le voir, car au moins cela signifiait qu’il était en bonne santé. Le chef qu’elle était, l’avait envoyé en mission, ce n’était pas une mission des plus dangereuses mais, elle avait une certaine importance. C’était de récupérer des informations et, de surveiller les agissements de certains vampires qui se faisaient trop discret à son goût. Avec la clé de Yevnah nombreux étaient les agissements des démons à l’encontre des humains mais, les vampires s’étaient faits plus discrets. Chose qui ne leur ressemblaient point, c’est pour cela qu’elle avait demandé à Nathan de se charger de cette affaire. Elle avait eu peur qu’il lui soit arrivé quelque chose, elle ne se le serait pas pardonnée. Elle avait déjà trop perdu, trop verser de sang pour un résultat des plus effroyables. Lenore ne laisserait aucun membre de son groupe prendre le risque de se sacrifier pour elle… La jeune femme en réalité âgée de 84 ans ne laisserait jamais cela arriver, elle n’en valait vraiment pas ce geste. Cela elle le savait, c’était à elle de se sacrifier et de veiller sur chacun d’eux… Surtout qu’aucun d’eux ne devait quelque chose aux deux frères Winchester qu’elle s’était promise de protéger au péril de sa vie. Ce n’était pas aux jeunes de partir les premiers, bien au contraire, c’était aux plus âgés de partir et elle veillerait à ce que ce soit le cas si cela devait arriver. Un léger sourire apparut sur son visage, peut être qu’elle devrait remettre ses recherches sur le livre de sa famille à plus tard. Pour le moment elle préféra se concentrer sur Nathan qui voulait lui faire part de son rapport… Donc il n’était pas venu par hasard et, il n’y avait qu’une seule personne à qui elle avait révélé où elle se rendait.


-Bonsoir ! Contente que tu ailles bien ! C’est Wayne qui t’as dit où me trouver ?

Disait elle de sa voix calme et douce, elle appréciait parler avec son vis-à-vis elle ne s’ennuyait jamais de l’écouter. Cela donnait un peu de vie dans ce monde infernal, de la gaieté comme sa sœur et Dawn qui l’amusaient beaucoup en se battant pour le cœur de Lucas. C’était agréable de voir et de parler avec des jeunes, c’est vrai que Wayne et Lucas n’étaient pas vraiment aussi jeunes que les deux jeunes filles et Nathan mais, ils étaient plus jeunes qu’elle. Bon pour une fois elle allait faire une entorse à ses propres règles qu’elle s’était fixée pour elle-même surtout que, quelque chose lui disait qu’il n’était pas seulement venu pour faire son rapport. Si tel était le cas il aurait pu lui faire dès qu’elle serait rentrée, elle reposa le livre qu’elle s’apprêtait à ouvrir sur le tas et lui répondit toujours sur le même ton :

-Ne t’inquiète pas tu ne me déranges pas, surtout que je veux savoir ce que tu as à me dire sur ta mission et, puis tu as fait tout ce chemin pour venir me voir c’est la moindre des choses que je puisse faire pour toi. Sans parler que tous étaient inquiets pour toi surtout ta sœur, y compris moi et Lucas si tu veux savoir mais, ne lui en touche pas deux mots...

Elle savait au combien les deux jeunes hommes même si, Lucas était beaucoup plus âgé que ce n’était pas le grand amour entre eux deux. A vrai dire, c’était surtout dû à leurs personnalités qui étaient totalement opposées. On ne pouvait pas dire que l’autre vampire était quelqu’un de docile pourtant, Lenore savait qu’il n’était pas mauvais au fond et que c’était une carapace qu’il s’était faîte pour se protéger. Ce qu’elle venait de dire avait certainement surpris le jeune vampire mais, elle venait de dire la vérité même si, il ne voulait pas le montrer elle se doutait que Lucas s’inquiétait pour le plus jeune. C’était quand même le troisième vampire qu’elle avait recruté, le deuxième étant décédé. Tout le groupe connaissait juste la surface de cet être qui était vraiment une forte tête. Seul Wayne savait tout comme elle ce qui en était vraiment de ce vampire qui lui tenait toujours tête et, cela se finissait toujours de la même façon. Le vampire fût sorti de ses pensées par la question posée de Nathan. Mais ce n’était pas à proprement parlé la question en elle-même qui la surpris non, c’était la façon dont il avait posé. N’importe qui pouvait ressentir de l’inquiétude dans ses paroles, vraiment quel chef faisait elle ? Ce n’était pas à Nathan de s’inquiéter pour elle ou de l’épauler, depuis longtemps elle ne comptait que sur elle-même. Un autre sourire mais, cette fois-ci doux apparut sur ses lèvres, elle était contente qu’il lui pose la question pourtant, elle se devait de le rassurer. C’est donc sur cette idée et avec une voix douce et rassurante elle lui répondit :

-Ne t’inquiète pas je vais bien, c’est seulement que je n’ai pas vraiment eu de répit ces derniers temps et puis que mon passé m’a rattrapé plus vite que prévu…. Merci de ta quiétude envers moi tu es vraiment quelqu’un de gentil ! Ta sœur à de la chance d’avoir un petit frère comme toi… Dis-moi tu n’es pas venu ici me retrouver seulement pour faire ton rapport si ?

Oui elle avait dit à Sidney que, quand il reviendrait elle ne le laisserait plus partir en mission seul. Ils étaient tellement unis et tout comme Dean et Sam ils représentaient tout l’un pour l’autre, on appréciait plus l’immortalité quand on n’était pas seul et surtout quand un membre de votre famille vous accompagnait. C’est comme ça que reprenant son livre elle commença à l’ouvrir attendant la réponse de Nathan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Recherche et discutions sérieuses [Nathan]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Recherche et discutions sérieuses [Nathan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les mystérieuses cités d'or
» recherche béton livré a domicile
» Recherche auteur pour livre éducatif pour enfant
» recherche plan tobrouk type 202
» recherche filet de laiton

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SUPERNATURAL DEVIL'S GATE :: LOS ANGELES - DOWNTOWN :: * INTERNATIONAL LIBRARY-
Sauter vers: